Prévisions maritimes

COURSE JACQUES-CARTIER 2013

25 - 26 et 27 juillet

Pour plus d'informations, cliquez ici...

Gaspé, porte du fleuve

Situation géographique et attraits touristiques pour les plaisanciers

 La ville de Gaspé est située à l'extrême est de la péninsule gaspésienne, à 650 kilomètres de Québec, et à 350 kilomètres de Rimouski, au Bas Saint-Laurent.

Avec quelque 150 kilomètres de côtes ouvertes sur le golfe Saint-Laurent, Gaspé est certes l'une des villes les plus maritimes du Québec.

Accessibilité
  • Par la route
    Gaspé est accessible via la route 132, route touristique qui ceinture la péninsule gaspésienne. Il vous est également possible d'emprunter la route 198, via Murdochville.
  • Par le train
    Via Rail offre des arrivées et des départs à Gaspé les lundis, jeudis et samedis en direction de Matapédia, Rimouski, Québec et Montréal.
  • Par avion
    Gaspé est dotée d'un aéroport et d'une piste d'atterrissage de 4500 pieds. Plusieurs liaisons quotidiennes avec Montréal et Québec sont offertes, ceci en moins de trois heures.


Agrandir le plan

 

La baie de Gaspé

La baie de Gaspé est un immense bassin naturel dans lequel trois rivières cristallines se déversent. La proximité de deux parcs nationaux renommés est de nature à augmenter le pouvoir d'attraction de ce site exceptionnel.
Bénéficiant de brise de mer comparable à celles rencontrée dans les mers du sud, la baie de Gaspé est un paradis pour la voile.
La baie de Gaspé vous offre de longues plages de galets, de petites anses protégées par des caps rocheux et des rivages de sable fin.
Cap-des-Rosiers situé à l'entré de l'estuaire du St-Laurent nous fait découvrir son phare, d'une hauteur de 37 mètres qui a été construit en 1858 et qui demeure le plus haut du Canada.

 

Une faune pleine de richesse

On peut aller observer les baleines, ces géantes des mers qui nagent dans la baie. Plusieurs espèces y abondent. Dans les baleines à fanons, on retrouve très régulièrement les rorquals communs, les petits rorquals, les rorquals à bosse et les rorquals bleus. Plus rarement, la baleine franche et exceptionnellement le rorqual boréal font une apparition. Pour les baleines à dents, on observe très régulièrement (en grands bancs) les marsouins et les dauphins à flancs blancs. Plus rarement, depuis trois ans, les globicéphales et exceptionnelement une famille d'épaulards ont montré le bout de leur nez. Il arrive, à quelques reprises durant l'été, d'observer le requin baleine.

Beau temps, mauvais temps, on peut observer, lors d'une randonnée en kayak, les colonies de phoques se prélassant sur les rochers.

Une multitude d'oiseaux marins profitent de l'abondance de nourriture pour venir nicher en colonie. Les fous de bassan, les macareux, les cormorans, les guillemots, plusieurs espèces de mouettes, de strernes et de goélands ajoutent au charme sonore de la mer.

Du côté de la terre, le parc Forillon recence plus de 200 espèces différentes d'oiseaux non marins. Également sur terre, plusieurs autres animaux sont observables : le renard roux, le coyote, l'orignal, le chevreuil, l'ours noir, le lynx du Canada, le castor, le porc-épic et le lièvre.

Enfin, de superbes randonnées sont possibles avec le concours de l'Auberge de jeunesse ou Le domaine du Centaure (randonnées à cheval)

Parc national Forillon

On ne peut visiter la région de Gaspé sans faire une escale au parc Forillon. Celui-ci débute dans la région de Rivière-au-Renard et englobe la majeure partie de la péninsule jusqu'au Cap Gaspé. Le parc propose deux sites où les plaisanciers peuvent faire escale : Cap-des-Rosiers-Est et Grande-Grave. À partir de ces deux havres, des sentiers pédestres mènent au sommet du Cap Gaspé et à son vieux phare. Le panorama est exceptionnel. Le parc offre plusieurs activités d'interprétation.